Association Altaïr | Spiritualité Énergétique & Bien-être

L'urinothérapie : Eau dorée ou élixir de jeunesse

L’urinothérapie est une thérapie alternative non conventionnelle qui existe depuis des millénaires. Elle porte d’autres jolis noms comme Amaroli, l’eau dorée ou encore l’élixir doré de jeunesse. Tout un programme… Je vous présente dans cet article sa composition, ses origines, ses nombreux bienfaits et applications et quelques recommandations à suivre.

Origines de l’urinothérapie

C’est une méthode de santé illimitée plusieurs fois millénaire. Beaucoup de Yogi l’ont utilisée comme Gandhi et continuent sans pour autant le dire. Tout comme la communauté des praniques est constituée de personnes s’étant répertoriées et d’autres pas, la pratique de l’urinothérapie est encore loin d’être débarrassée de tous les tabous qu’elle peut générer auprès du grand public et demeure discrète.

Amaroli vient du sanskrit «amar» qui veut dire immortalité. C’est encore une fois une invitation à une dynamique de retour vers la Lumière et la conscience.

Avec cette méthode, chacun peut tendre davantage encore vers l’autoguérison, en faisant confiance à l’intelligence du corps physique qui est capable de se réparer lui-même. Elle peut être considérée alors comme la véritable eau de vie de notre corps.

Après l’acte sexuel, ce breuvage aurait un effet régénérateur puissant sur tout l’organisme, dû aux hormones sécrétées à ce moment.

Composition de l’urine

Composée de 95% d’eau, 2,5% d’urée et 2,5% d’un mélange de sels minéraux, hormones, enzymes, vitamines et d’autres substances biologiques, véritables forces électromagnétiques. Avec la présence d’anticorps, il est possible de recouvrir une plus grande immunité. L’urine fraîche qui sort du corps est stérile et contient de nombreuses substances virucides et bactéricides.

L’urine du matin, si elle peut apparaître bien plus forte en goût et d’un jaune plus soutenu, contient de la mélatonine appelée aussi hormone du sommeil.

Applications les plus courantes

Lavement intestinal

avec 2L d’un mélange eau et urine, moitié moitié, avec l’urine du patient ou, à défaut avec l’urine de quelqu’un d’autre. Précieux pour nettoyer les vieilles couches de selles dures qui collent aux parois du côlon. En cas d’affection intestinale aigüe, il est possible de pratiquer plusieurs lavements par jour. Pratique très utile pour un terrain aussi bien constipé que diarrhéique.

Jeûne à l’urine et eau pure

Pendant 1 à 3 jours. Ce qui consiste à boire toute son urine émise avec 8 à 10 verres d’eau en plus. Sorti du jeûne, on continuera à boire l’urine 6 à 4 fois par jour.

Lors de long jeûne, le massage quotidien à l’urine est indispensable, ainsi qu’un lavement eau et urine chaque jour. Nous rentrons en totalité dans « l’écologie intérieure ».

Lors d’un jeûne, l’urine devient, après quelques jours, tout à fait transparente, sans odeur et presque sans goût, signalant ainsi la purification du sang.

Cette pratique peut rendre le jeûne plus facile car le patient continue de s’auto-alimenter et dans le même esprit que l’homéopathie, elle participe à la détoxination en cours.

Application sur le corps

Un excellent cosmétique naturel nourrissant et embellissant pour la peau, notamment celle du visage mais aussi sur des taches «de vieillesse», des plaies, brûlures, cette eau dorée se révélant un très bon cicatrisant et fortifiant pour les cheveux.

Les bains de bouche, d’yeux, l’aspiration d’urine par le nez…………………

Véritable médicament en cas de maladie car il est produit dans l’instant, en fonction des besoins de l’organisme et sa composition peut changer de seconde en seconde et qu’il est vivant.

 

« Sur le plan énergétique, l’urine est un hologramme de tous les liquides du corps. Elle contient toutes les informations nécessaires pour permettre à l’organisme de se guérir. Elle donne à chaque individu le moyen de prendre la responsabilité de sa propre santé» Extrait de «L’urinothérapie» de

Christian Tal Schaller

Effets et contre-indications

Aucun risque à encourir. Aucune contre-indication, pas même les règles chez les femmes qu’une infection urinaire. Cette thérapie agit sur tous nos corps, nous mettant en contact avec notre guérisseur intérieur.

  • Diurétique.

  • Détoxiquant et détoxinant

  • Véritable cosmétique

  • Source naturelle d’éléments biochimiques

  • Renforce l’immunité

En savoir plus sur l’urinothérapie

Si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet je vous recommande les lectures suivantes

Les auteurs

Johanne Razanamahay est originaire de Madagascar. Chamane, psychothérapeute, enseignante en santé globale, écrivain et conférencière, elle est aussi la créatrice de méthodes thérapeutiques novatrices.
Christian Tal Schaller est un médecin suisse qui est, depuis quarante ans, un des pionniers de la médecine holistique. Conférencier et auteur de plus de trente livres consacré à l’éducation de santé, il enseigne que « La santé, ça s’apprend ! »

 

Résumé 

Depuis des millénaires, l’urinothérapie (amaroli) a montré sa prodigieuse efficacité, et des centaines de travaux scientifiques lui ont été consacrés.
Pour notre époque menacée par l’abus de chimie, cette thérapie, qui est déjà pratiquée avec succès par des millions de personnes dans le monde, peut devenir un des piliers d’une véritable « écologie intérieure ».
Découvrez que votre corps est porteur d’une sagesse infiniment plus grande que celle de tous les médecins et scientifiques et guérissez de tous vos maux !

Laisser un commentaire

Fermer le menu