Le chemin de l'introspection

C’est La voie du vrai bonheur. C’est sortir de la caverne, selon notre cher Platon.

« L’Âme, un Spectateur Silencieux, calme, une Souveraine Présence »

Le chemin que je vous propose est celui que je suis.

Aussi, je vais employer la première personne du pluriel, le «nous» pour expliquer ce que nous sommes Tous amenés à vivre, un jour ou l’autre, dans cette vie ou dans une prochaine.

C’est vivre des expériences sensorielles pour aller vers une plus grande acuité de l’intelligence, associée au développement de notre intuition, cette association correspondant à notre Eveil Intérieur.

La sensation corporelle constitue une aide indispensable sur laquelle, nous pouvons nous appuyer pour valider les expériences que nous sommes invitées à vivre dans cette voie d’introversion et de retour sur nous-mêmes.

C’est une voie de dépouillement où le futile disparaît au profit de l’essentiel, où tous nos petits compromis, mensonges à nous mêmes, sont à apprendre à démasquer pour laisser notre vérité s’exprimer.

S’éveiller en conscience

Nous éveiller à nous mêmes, devenir vrai est un processus que nous pouvons vivre en conscience. Certaines personnes vivent des éveils spontanés. Mais il est possible aussi de faire ce chemin en conscience. Tout comme certains individus naissent avec des dons et aucun effort n’est nécessaire pour eux, d’autres manifestent des qualités certaines à développer et peuvent devenir talentueux. Cela peut faire d’eux d’ailleurs, d’excellents enseignants.

Alors, n’ayant pas de dons particuliers mais beaucoup de courage, volonté et un appel depuis longtemps manifesté de mon âme à me révéler à moi-même, je souhaite de tout mon cœur, être un excellent enseignant afin de vous aider dans l’étude sur vous-même pour laisser votre vérité primordiale s’installer et peut être devenir vous-même un excellent enseignant à votre tour.

Courage, persévérance et honnêteté

Aspirer à votre libération, avoir le courage de vous regarder en face et voir l’asservissement dont vous êtes souvent prisonnier depuis longtemps de cette image fabriquée, de toutes ses parts de vous, comme je l’explique très souvent en séances individuelles ou durant mes ateliers.

Voir vos désirs issus de vos manques, constater vos croyances limitantes qui vous ont servies un temps et auxquelles vous continuez de vous accrocher parfois et pendant longtemps car le changement dans cette situation, est synonyme de «mort» pour votre mental .

La vraie vie commence lorsque vous acceptez de vous voir tel que vous êtes. Cela nécessite beaucoup de courage, de persévérance et d’honnêteté. Il est très difficile de s’auto analyser, d’aller rencontrer ses parts de souffrances bien souvent inconscientes et qui par définition, semblent inconscientes. Et pourtant, c’est possible!

Lors de mes séances, par la sensation corporelle et le retour sur soi je vous invite, en tant que thérapeute à vous faire accéder à votre inconscient. Dans la présence à vous-même, vous rentrez dans cette auto-analyse.

C’est une voie qui nécessite une grande vigilance et qui s’apprend. Tout s’apprend. Ou pour être plus exact puisque nous avons tous les potentiels en nous, tout peut se révéler à nous. C’est le début du chemin vers des révélations de plus en plus grandes et sacrées.

Devenir conscient de soi-même en toutes circonstances, seul avec soi-même ou dans toutes autres situations que la vie nous offre.

Étude de soi-même

Je vous propose une étude permanente sur un seul et unique thème: Vous-même! Avec cette suite logique: quelles pensées m’animent? quelles paroles j’exprime? et quelles actions cela entraîne?

Avec toutes ces questions à se poser: quelle est mon Intention derrière cette pensée? quelle est mon intention derrière cette parole? quelle est mon intention derrière cet acte? quels motifs conscients et surtout inconscients se cachent bien souvent derrière tous mes agissements?

Notre cerveau est constitué d’une aire au rôle bien particulier : l’ACI « Aire Commune d’Intégration» qui a pour fonction, lorsque des informations proprioceptives montent au cerveau (pour schématiser), de permettre une analyse de la situation et en fonction du stock mémoriel d’expériences vécues par le passé, la meilleure solution est apportée dans l’instant.

Alors, souhaitez-vous continuer à être conditionné par tous ces messages issus de cette banque de données bien pauvres car réactionnelles? Ou bien, sur la base d’une Connaissance Universelle (Voie de la Sagesse), êtes-vous prêts à vous ouvrir à un «nouveau potentiel»? Nouveau car pas encore exploité mais connu depuis toujours dans votre fort intérieur.

Disposition intérieure

«Ouverture intérieure particulière qui rend le chercheur extrêmement alerte, et par laquelle celui-ci est mis en contact avec un aspect de sa nature qui exerce la plus haute et la plus fine activité intérieure, qu’il ne peut connaître dans son état d’être coutumier – un aspect de sa nature qui ne dort jamais et qui se manifeste par une forme de conscience qu’il ne peut ne pas reconnaître lorsqu’elle se révèle à sa vision intérieure.» Pratique spirituelle et éveil intérieur d’’Edouard Salim Michaël

Il y a une première étape qui précède toute cette suite logique: pensée, parole et action. Elle concerne votre état intérieur. Suis-je reliée à mon intérieur? ou suis-je à l’extérieur de moi? Vous passez la plupart de votre temps à être happé par ce qui se joue devant vos yeux.

Il ne s’agit pas de «lutter contre» vos travers, penchants, jugements, pensées négatives… (vous seriez à nouveau «en réaction à» et cela ne ferait que les nourrir, les renforcer) mais de se relier en permanence à votre intérieur, à votre âme et avoir cette intention renouvelée à chaque seconde de la laisser vous gouverner.

S’éveiller à la conscience de soi

S’éveiller à la conscience de Soi, c’est commencer à mourir à son petit soi (ce qui est appelé « la petite mort » dans certaines traditions) et à sa volonté ordinaire, pour laisser émerger autre chose de bien plus grand.

L’être humain est constitué d’une double nature:

  • une nature ordinaire à laquelle, vous êtes presqu’en permanence identifié (le petit soi). Bien souvent, cette identification est associée à une méconnaissance de ce phénomène qui se joue en vous avec comme principal moteur: le jeu de la dualité.

  • une nature divine: le Grand Soi.

Cela conduit à chaque instant à observer son positionnement: Qui regarde? d’où est-ce que je regarde? «Vue d’en haut» ou «Vue d’en bas»?

Ainsi vous commencez à «être» et basculez de la réaction presque permanente dans votre interaction avec l’extérieur à L’action juste.

Fin de l’attachement

C’est accepter d’abandonner d’une manière progressive tous vos attachements matériels: tous les objets et les personnes qui vous entourent et que souvent vous considérez comme « vos objets » d’une manière consciente ou inconsciente!

Il ne s’agit pas de vivre dans la pauvreté mais dans la conscience que vous faites partie d’un grand tout et en cela, c’est votre rapport avec tout ce qui vous entoure qui change. C’est un retour aux valeurs essentielles et à la compréhension profonde en les lois cosmiques qui gouvernent tout. La gratitude s’installe dans vos relations avec tout ce qui vous entoure: votre main gauche, votre main droite, la plante en face de vous, l’arbre, l’insecte, les personnes que vous êtes amenées à côtoyer. Tout devient un cadeau qui vous est offert.

C’est accepter d’abandonner des croyances et des sensations physiques sur lesquelles vous fondiez et validiez votre expérience terrestre: «j’existe» et donc votre identité avec tous ses jeux de rôles que vous avez acceptés de vivre jusqu’à présent. Cet attachement ne fait qu’assurer le mode «survie» actif depuis votre naissance et qui vous conduit très loin dans «votre propre descente aux enfers» (car vous êtes le principal acteur de votre scénario). En vous attachant à vos souffrances, ce qui est encore plus pernicieux, perfide et morbide, vous assurez la réussite à 100% de votre auto- destruction. Il est donc question de vie ou de mort ou de mort/renaissance ou mort/résurrection.

De la même manière que le sucre appelle le sucre, l’accumulation des biens matériels appelle toujours plus de désirs…

La Lumière appelle la Lumière!

Etes-vous prêt à répondre à l’appel de votre présence intérieure?

Vous pouvez sentir un appel de plus en plus pressant venant de votre présence intérieure, votre présence royale mais êtes-vous prêt? Cela consiste à vous tourner en totalité vers vous-même. En même temps, que vous vous engagez sur la voie du renoncement, un renoncement à votre moi ordinaire, vous découvrez des splendeurs qui s’offrent à vous, des états de grâce qui vous guident. Vous pouvez devenir Créateur de votre Réalité car c’est votre véritable Nature. La transformation de votre regard intérieur changera votre regard sur le monde. Là est la véritable mission pour Nous Tous. Il n’y en a pas d’autre.

Quel créateur êtes-vous? Pour cela, il est nécessaire de laisser le chemin se découvrir au fur et à mesure.

Ma vérité

Prendre du recul en permanence pour pouvoir faire un retour sur soi-même, c’est la voie de la libération de toutes nos souffrances. Pour cela, Il est nécessaire de développer nos connaissances, notre intelligence, nos qualités de cœur pour nous-même et la volonté de le faire. Cela semble au début titanesque et vue de l’extérieur, cela semble de la passivité. Le grand écart est gigantesque entre le processus vécu de l’intérieur qui demande beaucoup de vigilance jour et nuit, à chaque instant et ce qui semble se refléter de l’extérieur.

C’est la voie de l’éveil conscient. C’est un chemin intérieur. L’extérieur est utilisé, quel qu’il soit, pour aller plus loin en nous afin de nous rencontrer, de nous libérer de toutes nos souffrances, libérant ainsi tout notre potentiel pour arriver à ce point intérieur où plus rien ne peut nous blesser.

Alors, Tout est accueilli avec Amour.

Laisser un commentaire